La biographie de Rembrandt

Vous êtes intéressé par la peinture et vous voulez mieux connaître le célèbre Rembrandt ? Ce peintre de nationalité hollandaise a en effet, marqué le 17è siècle. Connu à l’état civil sous le nom de Rembrandt Harmenszoon van Rijn, il est rendu populaire par ses œuvres. C’est le cas de « La Ronde de nuit » qui a suscité beaucoup d’admirations en 1642. Quels sont les évènements marquants de la vie de ce spécialiste de la peinture ? Découvrez tout dans ce contenu.

Rembrandt

Rembrandt : de l’enfance à l’âge adulte

Rembrandt est né le 15 juillet 1606 à en Hollande, plus précisément à Leyde d’un meunier. Ce dernier a tout mis en œuvre pour lui assurer une éducation de qualité. Rembrandt entra à l’université à l’âge de 14 ans, mais décida de laisser ses études pour emprunter le chemin de l’art. Son nouvel enseignant fut Jacob Van Swanenburgh, un spécialiste en peinture.

Il alla ensuite se perfectionner pendant un semestre à Amsterdam chez le peintre d’histoire Pieter Lastaman. À son retour à Leyde, sa ville natale, Rembrandt attendit ses 18 ans pour ouvrir son lieu de travail. Ceci a été fait en collaboration avec Jan Lievens, un ami à lui. L’ouverture de ce centre a marqué le début de son succès professionnel. Plusieurs élèves sont venus se faire former par l’expert de l’art qu’il est devenu.

La vie amoureuse et familiale de l’artiste

Cet artiste professionnel s’est marié avec Saskia Van Uylenburgh en 1634. Cette union lui a donné plus de notoriété, car sa femme était la nièce d’un grand commerçant de l’art. Toutefois, si sa vie professionnelle était en parfaite santé, l’homme vivait des situations douloureuses sur le plan familial. Ainsi, il perdit deux enfants à bas âge. La naissance d’un troisième consola le peintre, mais ce bébé rendit également l’âme peu de temps après. Rembrandt eu néanmoins le bonheur de voir grandir son quatrième fils. Malheureusement, ce dernier devin orphelin de mère très tôt. L’artiste perdit sa femme en 1642.

Le peintre ne supportait plus sa solitude et se mit en relation avec Geertje Dircx en 1643. Celle-ci l’aida à élever son seul fils orphelin. Malheureusement, elle abandonna rapidement le jeune enfant et l’artiste. Elle fut internée en 1649. Rembrandt prit alors une nourrice pour partenaire et ils eurent une fille appelée Cornelia comme fruit de leur amour. La communauté religieuse n’apprécia pas cette relation parce qu’ils vivaient en concubinage.

À 50 ans, ce spécialiste de la peinture devint totalement pauvre. Les œuvres d’art qu’il aimait de façon spéciale furent donc vendues, de même que son appartement. En 1663, le décès d’Hendrick troubla à nouveau cet homme. 1668 fut aussi marquée par la perte de son fils Titus. C’est en cette même année que le tableau « Le Retour du fils prodigue » fut peint par l’artiste. Après tous ces évènements, Rembrandt décéda le 4 octobre 1669 à Amsterdam. Il eu toutefois le privilège de voir sa petite fille Titia naitre avant de s’éteindre.

Les œuvres d’art de Rembrandt

Rembrandt est devenu très vite populaire grâce à la finesse de son travail. Il a adopté un style de peinture basé sur la combinaison de l’obscurité et de la lumière. En 1631, il alla s’installer à Amsterdam où ses clients se multipliaient chaque fois. Le spécialiste des portraits et de la peinture historique a réalisé un tableau qu’il a nommé « La Leçon d’anatomie du Docteur Nicolaes Tulp » en 1632. Cette œuvre a rencontré un grand succès auprès des personnes de la haute classe.

Après son mariage avec sa première compagne, les œuvres de Rembrandt étaient plus orientées vers le dramatique. Il utilisa plus les colorations vives pour des travaux d’art baroque en cette période de sa vie. Toutefois, son style du mélange du clair et des couleurs sombres demeure. Il se distingua très rapidement des autres peintres. Ce professionnel est connu pour la réalisation des portraits qui traduisent les émotions et les sentiments proches de la réalité.

Avec sa deuxième compagne, l’homme s’est plus orienté vers la réalisation des peintures d’images bibliques. Il s’intéressait aussi aux autoportraits. Rembrandt se tourna vers d’autres passions comme le dessin et la gravure. Il dessinait divers paysages et montrait plus les caractéristiques du classicisme dans ses travaux. Certaines de ses œuvres comme « les trois arbres » ou « la petite tombe » sont des gravures révélatrices de son caractère polyvalent.

peinture Rembrandt

La particularité à agencer les couleurs sombres et claires a fait de l’homme un professionnel très reconnu aux Pays-Bas. La passion de l’art confère à Rembrandt une force incroyable qui lui permettait de travailler en toute situation. Ainsi, la tragédie qu’il vivait avec la perte de plusieurs membres de sa famille n’impactait en rien la qualité de son travail.

Si 1642 a été marqué par le décès de son épouse, il fut aussi marqué par la réalisation d’une de ses plus grandes œuvres. Il s’agit de « La Compagnie du Capitaine Frans Banning Cocq » rendu populaire sous le nom de « La Ronde de la Nuit ». En anglais « The Night Watch », ce produit de l’art fut très apprécié et contribua à accroître la renommée du professionnel. Cet homme influença plusieurs personnes comme Picasso par sa maîtrise de l’art.

Les inspirations de Rembrandt

Durant sa carrière, Rembrandt s’est largement inspiré de grands maîtres du Nord et du Sud pour façonner son propre style, caractérisé par une profonde piété religieuse et l’expression des émotions. Dans cet article, nous verrons les principales inspirations de Rembrandt et leur influence sur l’œuvre de l’artiste hollandais.

L’influence de l’Est sur les toiles de Rembrandt

Rembrandt a été très influencé par l’esthétique des maîtres de l’est. Elle se reflète dans son travail par l’utilisation de teintes sombres et d’un éclairage doux et limité en définissant des contours nets. Les œuvres d’artistes italiens, notamment Caravaggio, ont également joué un rôle important. En particulier, ses toiles sont caractérisées par une grande profondeur dans les ombres et la perspective, ce qui est en grande partie dû à l’influence de l’utilisation de la lumière caravagesque.

Les nordiques et la piété religieuse de Rembrandt

toile-rembrandt

En même temps, Rembrandt s’est également inspiré des maîtres nordiques, dont les style classique et détaillé est lié à sa foi calviniste et à la vénération de Dieu par le biais de l’art. Son œuvre est très marquée par sa foi et les récits bibliques qu’il a peints comportent presque toujours une composition dramatique d’un grand nombre de figures. Bien qu’il affiche une prédilection pour les peintures et les dessins religieux, ce sont les peintures plus profanes qui sont considérées comme sa plus grande contribution artistique.

L’utilisation d’apartés du corps humain et des couleurs

Outre l’aspect religieux de ses œuvres, Rembrandt est également connu pour sa représentation des apartés du corps humain, notamment contre-jours, très caractéristiques de ses toiles. Il a également exploité l’excellente lumière des Pays-Bas, ce qui lui a permis de créer une atmosphère intime et personnelle dans son art en jouant avec les ombres et les mouvements des personnages. Enfin, Rembrandt est célèbre pour ses couleurs, notamment ses images peintes à l’huile très légères, presque translucides.

En synthèse, Rembrandt est un artiste célèbre pour ses contributions à la peinture baroque. Ses nombreuses œuvres sont le résultat de diverses inspirations, notamment les maîtres du nord et du sud, tels que Caravaggio et les Pays-Bas. Sa représentation des apartés du corps humain, ses couleurs, sa composition dramatique et sa perception intime et personnelle sont quelques-uns des principaux éléments qui font de l’œuvre de Rembrandt une source d’inspiration unique pour les générations futures.


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *